Зеркало пустоты. Авторский текст о стереофотографии. Дмитрий Новиков
06.01.2017
»Мируар де Л’арт» о Сергее Челнокове.
04.03.2017

S. Chelnokov et A. Jivago

PART 1
Quelques fois les photos d’époque peuvent être regardées par deux, même si elles sont faites dans des endroits différents et par des différents photographes. «Petit marin» — (en italien) est écrite sur le plaque de verre par Alexander Zhivago, qui a pris cette photo dans le port de Gênes en 1907. «Docteur Jivago», est-ce que ça vous dit quelque chose ? Alexander Jivago (1860 -1940) – était un médecin, un égyptologue et un photographe et par une étrange coïncidence, C’est son nom qui a été emprunté par Boris Pasternak pour son célèbre roman. Sa vaste archive qui comprend plus de 7000 photos est restée inconnue du grand public, et nous avons encore une histoire oubliée à découvrir.
http://www.arts-museum.ru/mu…/articles/ovi_chekhov/index.php
Est-ce que Sergej Tchelnokov et Alexander Jivago se connaissaient? Est-ce qu’ils se sont réuni sur les mêmes concours de photos et ont discuté de photographie dans les couloirs de la Société photographique Russe ? Peut-être que oui, peut-être que non. Ils ont vécu des vies différentes et leurs histoires et archives le sont aussi. Mais après tout le temps qui s’est écoulé depuis leurs morts — les archives résonnent en quelque sorte l’une avec l’autre, elles dialoguent entre elles, même si aucun des deux photographes ne connaissait l’existence de l’autre.

 

PART 2
Voici une inscription faite par le Docteur Jivago : « Un énorme paquebot princesse Irène. Le garçon regarde vers l’avenir bien sûr. L’avenir est symbolisé par un énorme paquebot. »
A l’époque, c’est le symbole même de l’inéluctabilité du progrès. Plus vite, plus haut…on connaît la suite. Cependant, d’écrire tout ça en 2017, quand l’histoire a fait un plein tour et que tout recommence de nouveau semble un peu maladroit. Reference historique : «Princess Irène», un paquebot de la longueur de 120 mètres et qui faisait 41,7 kilomètres par heure a transportées les mines et pour des raisons toujours inconnues, a explosé le 27 mai 1915 à l’embouchure de la rivière à mi-chemin, avec tous les membres d’équipage — 352 personnes. L’explosion a été d’une force si monstrueuse que l’épave du navire a volée 32 km et la chaudière de 10 tonnes est tombée sur l’île de Grain. Voir l’historique du navire :
Le sort de l’enfant, peut-être fut-il plus heureux. Mais il est difficile d’envisager le pire quand on regarde l’image. Oublions pour l’instant le Duce, « camicie nere », l’Ethiopie, Stalingrad, etc. — Le sort des Jivago lui-même en 1917. – voire

Поделиться в соцсетях!

Комментарии закрыты.